Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 22:28

assemblee-nationale.jpgAu VI ème siècle avant J.C, un contemporain de Confucius, Sun-Tzu, avait parfaitement bien résumé dans son ouvrage l’Art de la guerre comment un homme, une idéologie ou un régime « peut assujettir un pays sans effusion de sang. Il suffit de savoir pervertir les esprits afin de corrompre les profondeurs de l’inconscient, en faisant bien fonctionner la machine à duper et à mentir. » C’est ce que font nos élites au quotidien. Elles déforment, en argumentant selon la pensée unique et l’idéologie antiraciste, les faits d’actualité qu’elles désirent mettre en avant. Notre oligarchie n’a rien inventé, elle ne fait qu’assurer ses intérêts.

Entre les émeutes ethniques du Trocadéro qui ont transformé Paris en champ de bataille, la répression policière hallucinante contre les manifestants du 26 mai, descendus pacifiquement pour la troisième fois dans les rues de Paris dans le but de dénoncer le mépris de la gauche caviar à propos de leur « mariage pour tous », le meurtre barbare d’un soldat britannique dans une rue de Londres commis par un islamiste généreusement accueilli par l’Angleterre, l’agression sauvage d’un militaire français à Paris par un autre intégriste musulman dont les médias ont tu trop longtemps et d’une façon étrange la description et l’identité, et les émeutes plus que violentes dans un quartier dit « défavorisé » de Stockholm, nous avons été servis en «désinformation » ! Rien ne nous a été épargné. Tout au long de ce mois de mai pluvieux, nous avons assisté à la dérive sans limite de notre système politico-médiatique devenu expert en matière de novlangue.

 

trocadero.JPG

 

Au Trocadéro, le 13 mai dernier, certains, comme le maire de Paris et le ministre de l’Intérieur, n’ont pas hésité à confondre sciemment les racailles de banlieues avec les ultras du PSG. D’autres, comme le député socialiste J.C. Cambadélis, sont allés jusqu’à impliquer des mouvements d’extrême droite, très actifs contre le « mariage pour tous », pour mieux discréditer leurs vrais opposants. Le pire, dans tout ça, c’est que ces mensonges d’état ont été largement repris par les médias. Pourtant, les images étaient sans équivoque, nous avons tous vu les responsables de ces pillages. Sur la manifestation du 26 mai, que pouvons-nous dire de plus ? Qu’il y a eu plus d’arrestations de familles ce jour là que d’interpellations de casseurs le jour de la désormais célèbre fête du Trocadéro. Ce constat est juste lamentable et grave pour notre démocratie. Pour les autres évènements de ce printemps 2013, c’est tout aussi pitoyable. En Angleterre, seuls les membres de l’EDL ont eu le courage de défendre honorablement la mémoire de ce jeune soldat mort pour l’utopie du « bien-vivre-ensemble ». En France, ce militaire agressé a dérangé notre élite. Le gouvernement a tenté de minimiser ce fait divers en martelant qu’il n’y avait aucune corrélation avec l’acte terroriste de Londres. Les médias, dans leur grande majorité, se sont positionnés sur la même ligne. Ne pas faire d’amalgames, c’est leur seul préoccupation lorsqu’il s’agit de l’islam. Peu importe qu’un soldat français ait failli être égorgé en plein centre de Paris, la priorité est de ne pas stigmatiser.

Le pompon final, nous ne pouvons que le réserver à la Suède. Sept nuits d’émeutes, des dégâts considérables et une violence inouïe viennent récompenser dix ans de laxisme (ceci nous rappelle étrangement un autre pays !). Comme le dit le quotidien la Tribune-le Progrès, la Suède a été le pays d’Europe « à avoir une politique d’accueil des demandeurs d’asile » la plus libérale de notre continent. Que pouvons-nous leur dire si ce n’est qu’ils ne font que récolter ce qu’ils ont semé. Force est de constater qu’en Europe aucun système d’intégration n’a fonctionné. Au contraire de ce que l’on nous répète en boucle, l’immigration de masse n’est pas une chance pour l’Europe. Nous le voyons tous sans exception mais nous ne sommes malheureusement pas encore assez nombreux à le dire et à l’assumer. Pour la Suède, nos spécialistes et pseudo-journalistes se sont empressés de nous expliquer que les Suédois étaient racistes, comme les Français, et que la société était profondément inégalitaire et discriminante. Nos hommes politiques ont décidé d’abandonner leur peuple au profit d’une idéologie destructrice, le multiculturalisme alimenté par une immigration de remplacement. Nous relevons le défi car nous savons que « laisser se développer des situations d’infection et de désordre compromet l’équilibre d’une nation. »

 

Vincent

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires