Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 20:41

campagne_djihadistes-2014.jpgDepuis un mois, l'armée française est donc engagée (fort modestement en fait, eu égard à ses moyens actuels) dans la coalition frappant le Califat en Irak.

Avec 2 000 combattants engagés dans l’État Islamique ou les autres groupes djihadistes en Irak et en Syrie, le nombre le plus important parmi tous les pays européens, la France est directement concernée par une menace qui peut aussi frapper - à tout moment - chez nous. Dans une nouvelle vidéo de l’État Islamique diffusée sur internet depuis quelques jours, un djihadiste francophone déclare : "Nous allons lancer des appels à tous les frères qui vivent en France pour tuer n'importe qui, civils, vous serez jamais à l'abri"

Mohammed Merah et Mehdi Nemmouche nous l'ont prouvé : les futurs ou ex-djihadistes sont autant de bombes à retardement et le risque d'attaque meurtrière n'a jamais été aussi élevé sur notre territoire.

Certains djihadistes sont déjà revenus. Que ferons-nous quand ils seront plusieurs centaines ?

Le Bloc Identitaire tient à rappeler que c'est aussi, et surtout, en France, que doit se mener la lutte contre l'islamisme - qu'il s'inspire du salafisme ou des Frères Musulmans, comme dans le cas de l'UOIF, que cela soit dans les quartiers, les prisons, ou les mosquées. Il est grand temps aussi d'en finir avec la bienveillance envers le Qatar qui assure le financement des groupes djihadistes qui nous ont déclaré la guerre.

Car l'émotion suscitée par l'assassinat d'Hervé Gourdel doit désormais laisser la place à l'action, le Bloc Identitaire lance une grande campagne militante intitulée : "C'est aussi chez nous qu'il faut lutter contre les islamistes !"

 

--------------------------Pour commander les autocollants: http://www.boutique-identitaire.com/autocollants/67-lutter-contre-les-islamistes.html

campagne djihadistes-2014

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires