Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 20:16

il était une fois« Tous les pays qui n’ont plus de légendes seront condamnés à mourir de froid. » Cette mise en garde de la Tour du Pin nous fait prendre conscience de l’importance qu’ont les légendes et les mythes fondateurs dans l’Histoire d’une nation. Ils appartiennent à notre héritage au même tire que nos traditions et nos coutumes. « C’est à ces récits (paroles merveilleuses d’un vieillard ou d’une fileuse d’un foyer prononcées à la veillée) qu’il nous faut faire remonter la source de nos souvenirs et de nos impressions les plus profondes. » Comme le dit Frédéric Noëlas, auteur de « Légendes et traditions foréziennes », ces légendes ont bercés, pendant des siècles, l’imaginaire de nos ancêtres. Chacune d’entre-elles possède « plus de vérité historique que nombre de thèses étayées souvent de citations. A la clarté inattendue que ces restes du passé projettent, on peut étudier les regrets, les espérances, les mœurs, les usages, le langage, enfin la vie réelle de nos pères. » C’est un enseignement de ce que nous sommes. « Notre enfance a été endormie par des contes et légendes ; nous avons été bercés à la cadence des chansons, et, comme autant de bonnes fées, la foi antique, l’esprit Gaulois, la poésie populaire, tour à tour, de notre berceau, tenaient le cordon mobile. »

Notre génération, confrontée à l’égoïsme et l’hédonisme de nos élites, a le devoir de perpétuer le souvenir de ces légendes et par celles-ci le souvenir glorieux de nos anciens, attachés et enracinés à un terroir. « Quand nous habitons une terre aussi remplie de pieuses légendes, de gracieuses ballades, d’héroïques histoires, ne lui devons-nous pas de recueillir ses trésors épars, et d’en faire briller devant ses rivales l’écrin magnifique ? »

 

Vincent

 

mythe

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires