Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 20:20

arbreNos mythes anciens nous disent ce que nous sommes et qui nous sommes. Que nous soyons descendants des celtes, des slaves, des germains, des latins ou des grecques, nos racines plongent toutes dans la même source. Les Hyperboréens de langue indoeuropéenne sont la matrice de cette Europe aux traditions et aux coutumes diverses. Ces lointains ancêtres « respectaient la Nature, même s’ils en craignaient les dangers. Ils avaient la conscience intime de l’unité du monde ressenti comme une harmonie de conflits… La Nature avait une âme. Elle était animée. Elle manifestait en toute chose son universelle divinité. » Au contraire du progressisme, du communisme, de l’égalitarisme, du nihilisme, du capitalisme et d’autres idéologies nées de l’esprit torturé des hommes de l’époque moderne, ce rapport à la Nature permettait de garder un équilibre en toutes choses. Il évitait les impasses et les désillusions des hommes d’aujourd’hui. Les « droits de l’homisme » et le bien vivre ensemble sont les dernières utopies crées avec l’espoir de voir naître des sociétés parfaites qui finalement n’apporteront que le chaos. Chaque semaine, en France, nous avons l’exemple de l’échec de ces pensées dites modernes qui ne font qu’attiser la haine et le mépris (Trocadéro, Trappes, Brétigny-sur-Orge, la mort de Jérémie à Marseille…). Les Européens d’aujourd’hui ont le devoir, comme nous le dit le dernier ouvrage de Dominique Venner, Un samouraï d’Occident, de renouer avec ce passé qui reste présent en chacun de nous.

Chrétiens, athées, païens, agnostiques européens doivent prendre conscience que notre époque nous impose de nous retrouver et de nous rassembler autour de notre mémoire commune. Les querelles de chapelles n’ont plus leur place face aux défis qui nous attendent. Que nous croyons aux divinités anciennes qui peuplaient jadis les panthéons européens, aux cultes des ancêtres, à Dieu le Père tout puissant et à son fils Jésus Christ, à la Terre-Mère ou à rien si ce n’est en l’Homme et à son génie créateur, les Européens sont les enfants, héritiers d’une civilisation et d’une Tradition, qui ne peuvent plus se détourner de ce qu’ils sont. Je le redis, avec le risque de me répéter, c’est l’union qui fait la force. Il sera toujours temps de discuter de ce qui nous divise mais de nos jours l’essentiel est de sauver notre civilisation, notre continent et nos nations.      

 europe antique

Comme le dit le professeur Jean Markale dans son ouvrage Contes et légendes des pays celtes, « à l’aube du troisième millénaire, voué à d’intenses bouleversements de tous ordres, il devient urgent d’entreprendre cette quête d’identité. Quelque soit notre origine, nous avons tous une filiation, et celle-ci non seulement nous explique, mais elle nous justifie… C’est d’une subtile synthèse de différences que naît une authentique civilisation. Il n’est question, aujourd’hui, que de faire l’Europe. Or, l’Europe n’est plus à faire puisqu’elle existe depuis plus de deux millénaires. Il s’agit seulement d’en faire surgir les composantes, lesquelles avaient été longtemps ignorées, pour ne pas dire méprisées. »  

 

Vincent 

 

EtreFrancais

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires