Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 22:20

islamisation-ump-ps.pngChaque année apporte son lot de violence et nous dévoile l’incapacité de la France à y faire face. En septembre 2006, tous les Français purent découvrir dans les médias le visage tuméfié du CRS Ludovic Aubriot. Victime de plusieurs fractures et allongé sur son lit d’hôpital, il décrivit aux journalistes qui lui faisaient face la violence de ses agresseurs et l’acharnement avec lequel ils s’étaient déchaînés. Il dénonçait une haine sans raison. Malheureusement, aujourd’hui, comme ce fut encore le cas à Marseille, le simple fait d’être un représentant de l’ordre suffit pour de nombreuses « racailles » à devenir un ennemi à abattre. Un mois après l’agression d’Aubriot, de nouvelles émeutes éclataient sur la commune du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis. Marie-Georges Buffet, députée communiste de la circonscription, se désolait et déclarait : « ce n’est pas par ce genre d’action que l’on peut se faire entendre, les auteurs se trompent de combat. » Toujours le même discours gauchiste de justification des faits ! La colère des voyous était encore légitimée. Selon Marie-Georges Buffet, nos « jeunes se trompent de combat ». Notre pays est-il en guerre ? Avec de telles paroles, est-ce que notre ancienne députée communiste pensait-elle organiser la nouvelle lutte des classes en voulant s’attirer la sympathie des casseurs pour en faire de nouveaux partisans rodés à la guerre civile ? Par contre, à propos de la fracture identitaire qui divise notre pays, source de nombreux maux, nous n’avons toujours aucun mot ! Au contraire, pour ramener le calme à Blanc-Mesnil, seuls les médiateurs des mosquées réussirent à parler aux jeunes révoltés et à les ramener à la raison. Ségolène Royal, amie des minorités visibles, déclara même ne pas être effrayée par cette intervention religieuse dans des opérations de maintien de l’ordre et nous expliqua que « la tutelle coloniale de l’islam » était terminée. Olivier Besancenot essaya même de nous faire comprendre que la foi et la pratique religieuse de l’islam sont un refuge pour nos jeunes désespérés. Il faut bien l’avouer, jamais la gauche parlementaire et l’extrême gauche de notre pays n’avaient été aussi permissives, sensibles et favorables à l’expression d’une religion dans un fait public ! Ce fut une grande première dans notre vie politique. Nous serions en droit de nous poser la question : comment réagiraient-ils si les prêtres catholiques détenaient encore ce pouvoir d’intervention dans notre quotidien comme le font les « barbus » dans certains de nos quartiers ? Auraient-ils été aussi cléments dans leurs déclarations ? Nous avons un début de réponse avec les réactions disproportionnées de nos politiques et de nos médias suite à l’occupation pacifique du chantier de la mosquée de Poitiers par Génération identitaire et l’opération ultra-violente organisée par les Femens dans la cathédrale Notre-Dame de Paris qui illustrèrent parfaitement bien l’état d’esprit de ceux qui nous gouvernent. Dans le premier cas, il y a eu une condamnation unanime avec des sanctions judiciaires. Dans le deuxième cas, ce fut le grand silence ou parfois un soutien amical au nom de la liberté d’expression !

AFFICHE-FRANCOIS-HOLLANDE-PARTI-SOCIALISTE-PS-UMPS-13.jpg

À l’époque des émeutes du Blanc-Mesnil, seuls le Front National, Philippe de Villiers et les Identitaires appelèrent sans xénophobie à reconquérir « les territoires perdus de la République ». Est-il si difficile à nos élites de gauche comme de droite de constater que leur rêve multiculturel vire au cauchemar communautariste ? Jusqu’ou iront la compromission de nos élites pour garantir leurs intérêts électoraux ? Le livre de Joachim Veolas, Les maires qui courtisent l’islam, nous répond clairement à cette question. A l’abri du politiquement correct, nos politiques sont prêts à tous les arrangements possibles pour se gagner de nouveaux électeurs. Le Parti socialiste en a même fait son cheval de bataille. Le résultat a été remarqué lors des dernières élections présidentielles. Les ouvriers qui votaient jadis pour cette gauche méprisante ont été remplacés par les immigrés qui ont en commun avec cette élite républicaine la haine qu’ils portent à notre partie.

 

Vincent

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires