Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 22:19

invasion.pngDe nombreux pays, comme le Liban ou la Serbie, sont victimes du poison communautaire. Leur unité nationale est remise en cause. Dès lors, leurs histoires récentes devraient nous servir de leçon. Au Liban, devenu musulman à 59% alors que les chrétiens étaient encore majoritaires au début des années 80, les réfugiés palestiniens et le mouvement terroriste du Hezbollah, soutenu financièrement et militairement par la Syrie et l’Iran, déstabilisent progressivement le pays. La population libanaise, pourtant attachée à l’unité de sa nation, craint de plus en plus l’action des radicaux islamistes qui n’hésitent pas à provoquer de nombreux attentats meurtriers pour éliminer de la scène politique, leurs opposants devenus trop encombrants. Le but des fondamentalistes est l’établissement d’un Etat islamique, capable de continuer la guerre contre Israël. Comble de l’ironie, c’est qu’aujourd’hui, la Syrie elle-même se retrouve violemment confrontée à ce même problème communautaire. La guerre meurtrière qui déchire ce pays du Proche Orient n’est rien d’autre qu’un conflit où s’opposent plusieurs communautés. Ce n’est pas qu’une guerre de libération où s’affrontent des résistants et une dictature sanguinaire comme nous le présentent trop souvent nos journalistes. La nation syrienne vit des heures dramatiques car elle se déchire de l’intérieure. Sunnites, Chiites, Alaouites, Kurdes, Druzes, Chrétiens…combattent selon les intérêts de leur communauté ou deviennent des victimes selon leurs origines. Face à cette tragédie que nous vivons en direct, il est regrettable de voir des nations étrangères profiter de ce désastre en accablant le seul régime de Bachar-El-Assad au nom des grandes vertus humanistes toujours brandies à bon escient devant des médias dociles comme des agneaux.

En Serbie, la situation est différente mais le constat est le même. Avec l’aide des Etats-Unis, de la France et de l’OTAN, la communauté musulmane a réussi à s’accaparer un pan entier de la République Serbe ; le Kosovo. A présent, l’Europe se retrouve avec cette épine dans le pied. Au milieu des Balkans, existe un Etat contrôlé par des réseaux mafieux et islamistes. Comme les chrétiens du Liban, ceux de Serbie n’ont pas eu la possibilité de faire entendre leurs droits. Face à la marée démographique de la communauté musulmane, les orthodoxes ont réalisé trop tard qu’ils étaient devenus minoritaires chez eux. En Syrie, les chrétiens vivent à présent un tel drame avec, malheureusement pour eux, la même indifférence de l’opinion internationale.

 

islam.jpg

 

Avec notre politique migratoire incontrôlée, demain, la France pourrait elle aussi se retrouver confrontée à ce genre de scénario. Marseille, Roubaix, Paris et la Seine-Saint-Denis sont autant de Liban et de Kosovo prêts à exploser. Taire cette réalité, comme le font nos politiques et nos médias, ne veut pas dire que ce risque n’est pas réel. Nous le savons tous. D’ailleurs, le fiasco du grand rassemblement prévu au Trocadéro pour fêter le 3ème titre du PSG n’est qu’un des nombreux signes de ce qui nous attend. Même si la Tribune-Le Progrès de ce mardi 14 mai, le maire de Paris et tant d’autres élus attribuent essentiellement ces débordements aux ultras, personne n’est dupe ! Aujourd’hui, dans nos grandes villes en France, il est devenu impossible d’organiser une manifestation sans que les « racailles, les casseurs de banlieues » ne profitent de la situation pour détruire, saccager, piller, violenter et cracher leur haine à la face de la société qui les fait vivre. Il arrivera un moment où nous ne pourrons plus admettre cet état de fait que nos politiques tolèrent et justifient trop souvent. Comme le dit très bien Max Gallo : « au bout de cette logique négatrice de l’âme d’une nation, il y a la destruction de la communauté nationale, son émiettement en communautés rivales, et, au bout, la « balkanisation » de la France. »

 

Vincent

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires