Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 20:19

 

 

Ajout du 15 mai :

 

BlocIdentiaire image

 

- Communiqué du 15 mai 2011 -

  Violences à Lyon : la responsabilité de l'Etat

 

La presse lyonnaise (1) titre ce matin dimanche 15 mai sur les "violences" qu'auraient commises une soixantaine de supporters de football hier soir dans le vieux Lyon. Au regard des faits tels qu'ils sont relatés, une première observation s'impose : ces violences semblent bien légères, comparées à la délinquance à laquelle des centaines de Lyonnais sont chaque jour confrontés.


La deuxième est également bien simple : mobiliser 400 policiers pour encadrer une manifestation d'extrême-gauche de 800 personnes ayant clairement affiché leur volonté d'en découdre et un rassemblement identitaire de 600 est infiniment insuffisant, contrairement à ce qu'a pu écrire la presse. S'agit-il de la part de l'Etat d'une volonté de favoriser des heurts ? La question n'est pas extravagante.

De nombreux exemples le prouvent. Nous en citerons deux.
- D'abord, le fait qu'une centaine de militants d'extrême-gauche, portant cagoules, casques, barres de fer, ont pu se déplacer sur plus d'un kilomètre sans que la police ne s'en émeuve. Ce cortège se dirigeait vers le local identitaire afin de concrétiser une volonté affichée depuis de nombreux jours sur les sites internet anarchistes : saccager le local du mouvement identitaire installé dans le vieux Lyon.
- Le deuxième exemple que ce cortège anarchiste n'aurait jamais dû rencontrer la soixantaine de supporters de football sur le pont de la Feuillée qui était barré par les forces de police. Celles-ci semblent alors avoir fait mouvement ce qui a permis le contact entre les deux bandes rivales. Le cortège d'extrême-gauche a alors été dispersé violemment par les supporters de football.`


Aurait-on voulu qu'il y ait heurt qu'on ne se serait pas conduit autrement.

Tout ceci découle d'une volonté clairement affichée de la part de la préfecture de rendre impossible le débat public sur l'islam en prétextant des violences et, au besoin, en créant des conditions permettant celles-ci.

Le Bloc Identitaire entend mettre le préfet du Rhône devant ses responsabilités. A ce titre, il déposera rapidement devant le tribunal administratif de Lyon un recours au fond contre l'arrêté préfectoral interdisant la marche des cochons. C'est ce type d'interdiction, allié à une volonté claire de créer un contexte de tension, qui sont, entre autres, la cause des débordements que l'on a pu connaître hier soir.

 

(source)

 

(1) Voir Le Progrès et Lyon Mag. Le Progrès a séparé le traitement des violences du déroulement du rassemblement.

 

  - Communiqué du 15 mai 2011 -

  Rassemblement pour la liberté : pari gagné !

 

 photo2-copie-1

 

Malgré une pluie battante et les menaces d’agression des milices de l’extrême-gauche, c’est un peu plus de 600 personnes qui se sont rassemblées samedi 14 mai place Saint-Jean à Lyon afin de défendre la liberté d’expression et le droit des Européens à refuser l’islamisation  de leur sol.

 

Au micro les intervenants se sont succédés sous les acclamations : Jean David Cattin (Porte-Parole du réseau Une Autre Jeunesse), Philippe Vardon (Porte-Parole de Nissa Rebela et membre du bureau exécutif du Bloc Identitaire), Fabrice Robert (président du Bloc Identitaire), Tommy Robinson (Responsable de l’English Defense League) en invité surprise, et Arnaud Gouillon, candidat identitaire à la présidentielle 2012. De son coté l’ambiance était au rendez-vous : nuage de fumigènes, slogans, apéro au son de l’accordéon, podium coloré, drapeaux français et régionaux, jus de fruits, fromages et saucissons, chants identitaires…

 

Dans un contexte rendu très tendu par la volonté de la préfecture du Rhône d’orchestrer une tension médiatique de nature à décourager nombre de personnes, ce rassemblement de 600 personnes est une véritable victoire politique pour le mouvement identitaire.

 

Outre le dynamisme des jeunes identitaires lyonnais de Rebeyne, cette réussite militante témoigne des préoccupations de la population face à l’émergence radicale de l’islamisation et l’attachement des Français aux libertés publiques fondamentales.

Les organisateurs remercient tous ceux qui ont fait de ce rassemblement un succès, notamment les militants qui ont fait le déplacement de toute la France, ainsi que les milliers de Français qui ont apportés leur soutien à cet événement.

 

(Rebeyne)

 

photo1.jpg

 

photo3.jpg

 

  14 mai :


  Le journal télévisé de France 3 Rhône-Alpes du samedi 14 mai :

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires