Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 22:03

immigration.jpgEn ce mois de décembre, aux températures glaciales, nous sommes de nouveau confrontés au problème des sans-abris. Cécile Duflot, incapable d’assumer ses responsabilités, a créé la polémique en s’en prenant au patrimoine immobilier de l’église catholique en Ile-de-France qui serait, selon son point de vue, très mal utilisé. En nouvelle inquisitrice, elle n’hésite pas à montrer du doigt ceux qu’elle peut facilement accabler. Elle tente ainsi de prouver que le sort des déshérités reste l’une des premières préoccupations du gouvernement. Notre chère ministre aux idées vertes cherche tout simplement un bouc émissaire afin de ne pas s’alarmer sur les conséquences de notre politique d’immigration qui augmente le taux de pauvreté. De cette façon, elle évite à sa caste tout méa-culpa. L’Eglise catholique est, pour la gauche mondialiste et libérale, l’une des proies faciles à attaquer. Notre gouvernement préfère créer des amalgames douteux plutôt que de prendre de bonnes et durables résolutions. Cette intervention calamiteuse d’un ministre de la République s’inscrit à la suite d’occupations d’églises, souvent orchestrées par des associations subventionnées par l’Etat. Cette année 2012, ce fut encore le cas à l’église Saint-Michel-des-Lions à Limoges et à la basilique de Saint-Denis, symbole de mille ans de royauté.

Pourtant, le constat est simple. Selon un article du Canard Enchainé, repris par le site internet de Riposte Laïque, l’hébergement d’urgence en Ile-de-France serait réservé entre 80 et 95% à des étrangers en situation irrégulière (pour un coût annuel estimé à 410 millions d’euros). Comment pouvons-nous continuer à ne pas aborder le problème de l’immigration dans le débat public ? Cet automne, dans la plus grande indifférence, sur un trottoir parisien, un ancien légionnaire est mort de froid. En dehors des Identitaires de Paris, qui a rendu hommage à cet homme ? Face à ce drame, nous devrions sérieusement nous remettre en cause ! Avons-nous encore les moyens d’accueillir et d’héberger gratuitement autant de clandestins alors que de nombreux de nos concitoyens vivent en dessous du seuil de pauvreté et dans des conditions difficiles ? Se poser cette question ne fait pas de nous des racistes ! Par contre ne pas se la poser démontre une certaine hypocrisie de notre part. Nous savons tous que nos dirigeants politiques ont fait le choix de la lâcheté et de la fuite en avant face aux défis de l’immigration de masse. Depuis trente ans, nos élites nous enferment dans une logique destructrice. Ils s’accrochent aveuglément à l’idéologie qui prône les bienfaits du multiculturalisme sans pouvoir gérer correctement les graves conséquences qui en découlent. La France est à bout de souffle, surendettée, mais elle continue de faire comme si de rien n’était ! Sa générosité s’affiche à la face du monde. Et pourtant, le nombre de Français confronté à la misère ne cesse d’augmenter ! Quel paradoxe !

 

Vincent.

 

logements sociaux le grand remplacement c'est maintenant

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires