Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 21:41

pompier.jpgAprès les feux de voitures, les sordides « tournantes », les prières de rues, les attaques et pillages de trains, il y a aussi les nombreuses incivilités, les émeutes urbaines…, tout ceci régulièrement orchestré pour que l’Etat providence puisse déverser comme à son habitude des millions d’euros sur les quartiers dits sensibles. Tout aussi scandaleux, la France a pris pour habitude d’assister sans aucune réaction à l’attaque de ses pompiers (plus de 1200 agressions par an). Sans prendre le risque de nous tromper, il ne doit pas y avoir beaucoup de pays au monde où les hommes et les femmes qui sont chargés de porter les premiers secours sont systématiquement pris à parti par des racailles animées par la volonté de défier tout ce qui représente cette nation France si détestable. Ne pas voir cette triste réalité ne fera que creuser un peu plus le fossé entre ceux qui s’en indignent silencieusement et ceux qui se comportent comme des voyous en toute impunité. Les 3 et 4 août dernier, à Toulouse, dans la cité du Mirail, plusieurs pompiers ont été pris à parti sans pouvoir assurer leur mission de secours. Deux d’entre eux ont dû être hospitalisés. L’un de leurs véhicules a subi de gros dégâts. Quelle a été la réaction du ministre de l’Intérieur ? Il a dénoncé la bêtise de certains « jeunes » tout en s’empressant d’ajouter qu’il ne s’agissait que de cas isolés. Attention, il ne faut surtout pas stigmatiser et faire d’amalgames ! Ces dernières préoccupations sont devenues les premières priorités de nos hommes politiques. La pensée antiraciste veille et il ne faut surtout pas alimenter les propos du Front National. Au risque de nier une dure réalité en minimisant constamment les conséquences d’une immigration non maîtrisée, nos dirigeants s’obstinent à vouloir déconstruire la nation France pour laisser la place à une utopique société construite sur la diversité. Peu importe que tout indique que c’est déjà un échec, l’idéologie du multiculturalisme leur impose d’être des soldats obéissants.

Pour continuer à être lâche en toute bonne conscience, cette pseudo-élite politique, aidée par un grand nombre de journalistes, désigne sans aucune honte des ennemis à abattre. Cette stratégie consiste à détourner les esprits malléables de nos contemporains, plus soucieux de leur pouvoir d’achat que de l’état de santé de leur pays. Aujourd’hui, avec le pouvoir socialiste et l’arrivée de prochaines élections, la bête immonde refait surface. Le fascisme est à nos portes, prêt à surgir, à tout embraser. Le mal absolu, le racisme le plus abject, les héritiers d’Hitler sont dans nos rues ! Le message est martelé, répété en boucle. Pour ceux qui n’auraient pas compris, nos médias se transforment en outils de propagande et de désinformation comme dans l’affaire Méric ou celle du Trocadéro. En politique, aucune bassesse n’arrête les professionnels en communication. C’est bien connu : « La fin justifie les moyens. »

emeutes

Malgré les pressions, les Identitaires sont déterminés à continuer leur lutte même si nous sommes choqués par l’indifférence générale face aux attaques délibérées qui touchent nos pompiers. Il y a tant d’actes de délinquances (encore récemment la mort de Jérémie à Marseille) qui rythment notre quotidien, que nous avons pris l’habitude de tout tolérer, même l’affaire Merah semble oubliée…, on arrive même parfois à justifier l’intolérable, du moment que ça ne nous concerne pas directement... Nous oublions trop vite ! Trop de Français s’indignent avec virulence devant leurs télés et oublient dès le lendemain. Comme nous le disait l’ancien évêque de Strasbourg Léon-Arthur Elchinger : « Aujourd’hui les préoccupations dominantes de nos contemporains se posent en termes d’avoir, rarement en termes d’être. » La France est en danger car sa cohésion nationale explose. Le fait de proclamer ces vérités ne nous transforme pas en immondes nazillons décrits par Valls et ses amis. Nous avons un seul souhait ; c’est que les Français se réveillent suffisamment tôt. Nos politiques détestent l’image d’une France forte et enracinée. Ils préfèrent une France molle, mondialisée, métissée qui tourne le dos à ses traditions. Face aux minorités, ils ne savent que baisser les yeux et accabler notre conscience en nous expliquant que nous sommes les seuls responsables de leurs échecs. C’est un comportement lâche et lamentable ! Cessons d’être fatalistes et indifférents. Rien n’est écrit d’avance.

 

Vincent

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires