Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 22:46

syndicat.jpgCette plaisanterie pourrait être drôle si l’instigateur de ce « mur des cons » n’était pas le deuxième syndicat de la magistrature. Afficher des photos de personnalités (politiques et médiatiques de droite) sur un mur, au sein d’un tribunal, en signalant que ce sont des cons tout en invitant les magistrats à en coller de nouvelles nous laisse songeurs sur l’impartialité de cette justice garante de l’ordre public. Nous connaissons les prises de position de la gauche française sur les causes de la délinquance. Selon nos moralisateurs humanistes et progressistes, la société et le prétendu racisme des Occidentaux seraient les uniques responsables de l’explosion des crimes et des délits en France qui, selon Laurent Obertone, coûtent aux victimes et à l’Etat près de 115 milliards d’euros par an. Cette modique somme représente quand même, selon les calculs de l’économiste Jacques Bichot, 5,6% du PIB de notre « douce France ». La Gauche caviar nous a appris à être humanistes et pacifistes, à aimer l’étranger quoi qu’il puisse nous en coûter, « à détester les forts » qui sont membres de notre communauté, à avoir « une bonne morale » (faire la promotion du « bien-vivre-ensemble »), à haïr son patrimoine et son pays, à se sentir coupable de toutes les inégalités existantes, enfin « à avoir honte d’exister ». Cette morale nouvelle, qui se dit républicaine, est devenue un dogme.

C’est certainement pour cette raison que 50% des auteurs d’homicides et que 35% des violeurs bénéficient d’un aménagement de peine, que le délinquant multirécidiviste est automatiquement appelé « un jeune », que la bavure policière sera toujours montrée du doigt pour expliquer aux citoyens-consommateurs que l’ennemi de notre société n’est pas toujours celui que l’on croit, que l’insécurité n’est qu’un sentiment mais pas une réalité, que l’automobiliste est le nouveau criminel des temps modernes, que les groupes ultras dans le football deviennent les gangs les plus redoutables de France et que lorsqu’un Mohammed Merah tue froidement des enfants juifs à Toulouse l’ensemble des médias français prie pour que l’auteur de ces crimes soit un « extrémiste de droite ». Tout ça pour dire, qu’il ne « faut pas stigmatiser » ! Dans le jargon de la novlangue, c’est l’explication première que tout bon spécialiste doit donner : « ne pas stigmatiser et ne pas faire d’amalgame ! »

Nous savions tous que notre justice n’était plus juste depuis bien longtemps. Aujourd’hui, nous avons la confirmation, avec « ce mur des cons », qu’un grand nombre de magistrats est profondément politisé. Malheureusement pour nous, à l’image de ce qui se passe aux seins des médias, de l’éducation nationale, de la grande corporation des artistes, du monde universitaire…, un grand nombre de magistrats ne se borne plus à faire simplement leur métier, ils sont là aussi pour changer notre société en profondeur. En bons petits soldats « du bien-vivre ensemble », ils n’hésitent pas à se comporter comme les pires des idéologues.

 

Vincent

 

mur.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article

commentaires