Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 20:55

Les chaînes de télévision France O et France 2 ont lancé en janvier dernier une plateforme numérique de témoignages afin de donner la parole au « victime ou témoin d’un racisme latent et insidieux » comme « ces mots qui font mal, ces humiliations quotidiennes, ces gestes ou plaisanteries en apparence banals qui deviennent insupportables. »

Le parti pris des visuels et du clip promotion de « #racismeordinaire, les mots qui font mal » est de montrer le Raciste, comme forcément Blanc, et les extra-européens comme les seules victimes du racisme.

L’interview de Thierry Leclère (Voir la vidéo : francetv. fr/temoignages/racisme-ordinaire/de-quelle-couleur-sont-les-blancs_30), auteur « De quelle couleur sont les blancs? » va même plus loin en définissant les Blancs comme bénéficiant « d’un certain pouvoir économique, social symboliques » car « être Blanc est plus favorable que d’appartenir à des minorités. »

En oubliant sciemment d’évoquer ces milliers de victimes de la haine anti-blanche sévissant en France depuis des décennies, et face à ce déni de réalité que France Télévisions impose à ses téléspectateurs, le Bloc Identitaire demande de rétablir la vérité en envoyant vos témoignages sur le racisme anti-blancs.

Pour proposer un témoignage :
https://wwws.protect.francetv.fr/temoignages/racisme-ordinaire/envoyer-un-message

Pour envoyer un courriel à Francetv :
http://www.francetv.fr/temoignages/racisme-ordinaire/contact
Pour nous envoyer une copie :
contact@bloc-identitaire.com

Pour poster des messages sur Twitter :
Rédiger vos tweets en utilisant le hashtag #RacismeOrdinaire

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com
: www.facebook.com/blocidentitaire
: twitter.com/blocidentitaire

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 00:06

blocidLe Bloc Identitaire, qui a récemment lancé une pétition pour un référendum sur l'immigration en France, apporte son soutien à la manifestation du 9 mars 2014 organisé par Riposte Laïque et Résistance Républicaine à Paris.

Avec un mot d'ordre très clair ("non au grand remplacement" et "non à l'islamisation"), cette manifestation doit envoyer un signal fort au gouvernement : dorénavant, le peuple français veut être consulté sur la question de l'immigration.

Aujourd'hui, en démocratie, le peuple souverain est peu à peu remplacé par des masses immigrées sans même pouvoir donner son avis.

C'est pour que la France reste la France, que notre peuple continue d'exister, que nous restions maîtres chez nous, que le Bloc Identitaire soutient le rassemblement du 9 mars !

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com
: www.facebook.com/blocidentitaire

    : https://fr-fr.facebook.com/blocidentitaire.lyon
: twitter.com/blocidentitaire

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 20:46

FabriceMardi dernier, le gouvernement socialiste présentait sa « feuille de route pour la politique d’égalité républicaine et d’intégration ». Détaillée en 26 points, cette  note est un véritable concentré de haine de la France et de son identité. Elle révèle le fond de la pensée de nos actuels gouvernants : les Français de souche européenne doivent s’adapter aux masses immigrées, pour mieux disparaître en silence.

Parti de la résistance et de la persistance française et européenne, le Bloc Identitaire a décidé de répondre à cette énième provocation en proposant dès aujourd’hui sa « Feuille de route pour la politique d’identité et de remigration ».

Cette feuille de route mériterait d'être complétée par une seconde, celle de la promotion d'une redécouverte de notre identité à travers un certain nombre de mesures de réenracinement (allant de la culture à l'économie, en passant par l'éducation ou les institutions) de nos compatriotes. Nous esquissons cela à travers notre dernière proposition, la création d'un grand Ministère de l'identité et de l'enracinement.

En 26 mesures également, le Bloc Identitaire entend montrer qu’en politique il n’y a pas de fatalité, mais simplement de la volonté. Répondant ainsi aux mondialistes – de gauche comme de droite – mais aussi à ceux qui, se réclamant pourtant patriotes, ont baissé la garde face au multiculturalisme, par fatalisme ou confusion idéologique. Loin des fantasmes de « réconciliation » ou d'assimilation massive, nous pensons que le seul moyen d'éviter le chaos qui découle fatalement des sociétés multiculturelles (et donc multiconflictuelles) c'est aujourd'hui d'envisager, de manière pacifique et concertée, la remigration. C'est-à-dire le retour dans leurs pays d'origine d'une majorité des immigrés extra-européens présents sur notre territoire. Si ces mesures peuvent sembler aujourd'hui « impossibles » ou « radicales » à certains, nous sommes persuadés que les temps à venir se chargeront de les rendre à la fois possibles et nécessaires.

Arrêt de l’immigration, condamnation de ceux qui l’encouragent, arrêt de l’islamisation, remigration concertée avec les pays d’origine, etc. Oui, à travers ces 26 mesures le Bloc Identitaire revendique simplement pour les Français le droit fondamental dont disposent tous les autres peuples du monde : celui de vivre en paix, chez eux, selon leur identité, avec ceux qui leur ressemblent.

Découvrez, relayez, et discutez nos 26 propositions :

1. Abrogation du droit du sol.

2. Abrogation du regroupement familial.

3. Expulsion automatique et interdiction de territoire de tout étranger commettant un délit ou un crime sur notre sol.

4. Mise en place d'accords avec les pays d'origine pour que les peines de prison de leurs ressortissants soient effectués chez eux.

5. Déchéance rétroactive de la nationalité française pour tout étranger naturalisé ayant commis un délit ou un crime ces 10 dernières années.

6. Déchéance automatique de la nationalité française pour tout binational ayant commis un crime ou délit.

7. Mise en place d'un Fond d'Aide au Retour associé au lancement d'une campagne de sensibilisation incitant les immigrés à rentrer chez eux.

8. Création d'un Haut-Commissariat à la Remigration.

9. Gel des naturalisations pour les pays hors-UE pendant 10 ans, hormis à titre militaire (Légion Étrangère).

10. Mise en place d'accords avec les pays de la rive sud de la Méditerranée soumettant les aides économiques et militaires à un contrôle de leurs zones d'émigration.

11. Mise en place d'une véritable protection aux frontières de l'UE, ou sortie de l'espace Schengen en cas de refus.

12. Exclusivité des aides sociales et des logements sociaux aux nationaux et ressortissants européens.

13. Suppression totale de l'AME.

14. Instauration de la préférence locale, nationale, et européenne dans le cadre des embauches. Les employeurs devant démontrer qu'aucun employé du bassin d'emploi, ou de nationalité française, ou ressortissant de l'UE, n'était à même de satisfaire à une offre.

15. Refus du concept d' « immigration choisie » et mise en place de véritables partenariats avec les pays d'émigration. L'objectif étant de fixer les élites dans leurs pays d'origine à travers des partenariats, universitaires notamment, sur place.

16. Peine de prison systématique pour les patrons employant en connaissance de cause des salariés immigrés clandestins.

17. Arrêt des subventions et interdiction des associations soutenant l'immigration clandestine. Retour dans le code pénal du délit d'aide à l'immigration clandestine avec peine de prison systématique en cas de récidive.

18. Interdiction de toute propagande en faveur de l'immigration réalisée à l'aide de fonds publics : chaînes de télévision et radios, mais aussi journaux bénéficiant de l'aide de l’État.

19. Interdiction de tout financement public ou étranger des mosquées. Interdiction des minarets.

20. Interdiction des prêches en arabe. Interdiction également de prêcher aux imams étrangers.

21. Interdiction du port du voile dans l'espace public.

22. Interdiction de l'UOIF et toute organisation liée à des réseaux islamistes internationaux.

23. Interdiction de l'abattage rituel. Création d'une taxe supplémentaire sur tous les produits Halal importés de l'étranger. Une partie de la taxe sera reversée aux association de protection des animaux, le reste alimentant le Fond d'Aide au Retour.

24. Défense de notre identité culinaire et refus de subir les interdits alimentaires étrangers dans les commerces, les cantines scolaires, etc.

25. Lutte contre la ségrégation urbaine et le racisme qui touchent les Français de souche dans certains quartiers

26. Création d'un grand Ministère de l'identité et de l'enracinement.

 

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com
: www.facebook.com/blocidentitaire

      https://fr-fr.facebook.com/blocidentitaire.lyon
: twitter.com/blocidentitaire

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 21:35

diversitéNotre gouvernement joue les apprentis sorciers. Enfermé dans une idéologie, il continue à contribuer, en toute connaissance de causes, à la « grande déconstruction » de la nation France au profit d’une pseudo société multiculturelle. En faisant de la discrimination positive leur cheval de bataille, les socialistes souhaitent, juste avant les élections, envoyer un message fort à leur nouvel électorat. Pour éviter d’effrayer, les gauchistes en herbe cachent leurs véritables intentions derrière des rapports qui peuvent sembler anodins. Ils évitent ainsi la confrontation des idées et réussissent à diffuser lentement leur idéologie basée sur la conception d’une société communautariste, calquée sur celle des Etats-Unis avec l’estime et le respect de soi en moins. Ces politiques, qui se veulent modernistes et progressistes, détestent tout ce qui se rapproche de la fierté, l’honneur, la patrie, la mémoire et le courage. Ils ont remplacé ces vertus et ces concepts par des slogans mondialistes. L’égalitarisme, le bien vivre ensemble, les « chances » pour la France, l’ouverture à l’autre, tolérer l’intolérable, le multiculturalisme, les droits de « l’homisme » sont devenus des vérités que nul ne peut profaner sans prendre le risque d’être lourdement condamné. Pour aller au bout de leur logique, nos politiques ont fait du mensonge une habitude de travail : que ce soit le mariage pour tous, la théorie du genre, la discrimination positive, l’intrusion de la langue arabe et des coutumes islamiques dans le quotidien des français, ils ont toujours employé la même méthode. Dans un premier temps, ils nient leurs vraies intentions pour ensuite mieux préparer le terrain. Ceux qui leur disent de faire attention à la fracture identitaire qu’ils créent sont systématiquement attaqués par un système médiatique qui épouse aveuglément cette volonté de transformer en profondeur la civilisation européenne.

autocs

Il y a quelques jours, les Suisses ont, une nouvelle fois, exprimé en toute liberté leur opinion sur l’immigration de masse que subit leur pays. Pourquoi les membres de l’Union européenne ne permettent-ils pas la même liberté d’opinion ? Pourquoi notre élite accable-t-elle avec autant de hargne et de mépris le peuple suisse ? Est-il illégitime de se soucier prioritairement de l’avenir de ses enfants et de sa patrie plutôt que de suivre aveuglément un concept de société utopique à bout de souffle ? En quoi le comportement des Suisses est-il scandaleux alors que la majorité des Français pensent comme eux ? Serait-ce parce qu’ils ont mal voté, selon note élite déracinée, ou bien parce qu’ils ont osé dire oui à la préférence nationale ? Malgré la propagande, les chiens de garde et les idiots utiles d’un système décadent, les Suisses ont décidé de se comporter en citoyens responsables. Cette notion, qui implique un minimum de dignité, est devenue étrangère à notre oligarchie. Ernest Renan pensait qu’une « société bourgeoise, égalitaire, fondée sur le suffrage universel, ne pouvait aboutir qu’à la médiocrité, à la subordination de tous et de tout à l’argent, à un désordre permanent. »

Cette vision prophétique est malheureusement devenue réalité aujourd’hui. Il ne dépend qu’à l’ensemble des patriotes de changer les choses. En histoire, il ne peut y avoir de fatalité sans que l’on assume l’action qui va avec. En cette période de crise majeure, les patriotes ont le devoir de s’unir dans une Confédération au sein de laquelle chaque mouvement garderait son indépendance et où l’action réunirait les militants contre la mondialisation, l’immigration de masse et l’islamisation des sociétés européennes. Ceci est plus qu’un souhait, c’est une nécessité ! Ceux qui pensent que chaque peuple a le droit à la différence, que la civilisation européenne mérite pleinement le respect et que le mot liberté a encore un sens se doivent de penser à cette union.

Vincent

Francois Hollande

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 22:15

Le Bloc Identitaire prend acte de la double offensive des socialistes contre la France et son identité.

En effet, Jean-Marc Ayrault présentait aujourd’hui aux ministres la feuille de route du « rapport de l’intégration ». Addition - électoralement calculée - de reniements et de lâchetés devant des « minorités » de  plus en plus en revendicatives, ce rapport constitue une insulte à la France Normale.

C’est également aujourd’hui que le CSA, saisi par deux petits soldats socialistes (Mehdi Ouraoui, ex-directeur de cabinet d'Harlem Désir, et Naïma Charaï, conseillère régionale d'Aquitaine et présidente de « l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances ») devait statuer sur les propos du philosophe Alain Finkelkraut récemment tenus sur France 2. Son crime ? Avoir parlé de « français de souche » à l’antenne.

Entre un « rapport de l’intégration » qui les soumet à s’adapter aux masses immigrées, et des démarches qui leur interdisent de se nommer, l’Etat socialiste a bel et bien déclaré la guerre aux Français de souche.

Parce qu’en 2013, une simple affirmation identitaire est un acte de rébellion, le Bloc Identitaire lance sa  nouvelle campagne : « Français de Souche, et fiers ! ».

francais.jpg

Commandez les autocollants : http://www.bloc-identitaire.com/produit/34/francais-souche-et-fiers

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 22:26

racismeSelon nos journalistes à sensation, le monde du football et plus exactement celui des supporters serait l’une des nombreuses expressions du véritable racisme occidental contre lequel il est nécessaire de lutter avec la plus grande énergie. Rappelez-vous, le dimanche 17 février 2007, la presse nationale était à nouveau scandalisée par le racisme toujours présent dans les stades. Le capitaine de Valenciennes, l’international marocain Abdeslam Ouaddou, était monté dans une tribune du stade Saint-Symphorien du FC Metz pour répondre aux insultes racistes et provocatrices d’un supporter lorrain. L’indignation générale avait même poussé le Secrétaire d’état délégué aux sports de l’époque, Bernard Laporte, à se déplacer au centre d’entrainement de Valenciennes. Près de 180000 personnes avaient pris place dans les stades de Ligue 1, lors de cette 25ème journée de championnat. Un seul imbécile avait suffi à créer l’amalgame et une émotion vive dans toute la presse. Un auditeur de RMC avait tenté d’expliquer ce fait. Le journaliste, par excès de zèle, n’avait pu s’empêcher de le remettre à sa place en demandant une mobilisation générale contre le racisme. Soyons sérieux ! Un raciste sur 180000 supporters, ça nous donne 0,0005% de racistes. Etaient-ils aussi peu nombreux à siffler l’hymne national français lors des matchs de l’équipe de France contre l’Algérie, le Maroc et la Tunisie ? Etaient-ils seulement 0,0005% à insulter les joueurs qui représentaient la France ?

marseillaisse sifflée

Bernard Laporte, le soir même de ce triste France-Maroc, joué au stade de France en 2007, avait répondu au quotidien l’Equipe, « c’est le sport que l’on siffle…il faut respecter l’adversaire. » Quel aveuglement ! Ce n’était pas le sport qui venait d’être sifflé, c’était la France et tout ce qu’elle représente. Lorsque les Corses, supporters de Bastia, avaient conspué l’hymne national français lors d’une finale de Coupe de France, Jacques Chirac avait exprimé avec conviction et exagération son indignation. Lorsque ce sont des maghrébins, le problème devient social et ce n’est que l’expression d’un malaise qui résulte des discriminations diverses. Nos dirigeants se moquent de nous et le pire c’est que nous ne réagissons plus ! J’ai souvenir d’avoir vu et entendu des supporters Français, lors de certaines journées de championnat, être soupçonnés de racisme et de provocation nationaliste pour le simple fait de secouer un étendard bleu-blanc-rouge. Le PSG est le club professionnel qui focalisa la plus grande attention de nos antiracistes. Selon la Préfecture de Paris, 200 individus indésirables représentaient un réel danger pour la sécurité des tribunes. Sur une moyenne de 38000 supporters qui fréquentent régulièrement le Parc des Princes, ce nombre de 200 personnes étiquetées fascistes nous donne un pourcentage de 0,52%. Pourtant les médias ont réussi à faire passer le message suivant dans l’opinion publique, supporters parisiens = fascistes + racistes. De cette façon, la Ligue a pu s’en prendre en toute impunité aux groupes de supporters dits indésirables, susceptibles de la gêner dans sa politique, et put ainsi, en toute tranquillité, tuer le foot populaire au nom du foot business en préparant la venue du Qatar. Le vrai racisme, aujourd’hui, est celui que nos médias taisent volontairement.

 

                                           HALTE AU RACISME ANTI-BLANCS

Vincent

marseillaise.jpg

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 17:13

 

  

Le Bloc Identitaire Lyon était Présent à "La Manif Pour Tous" du dimanche 2 février à Lyon, et il continuera à défendre les valeurs familiales tant qu'il le faudra.

 


 

 

 

  

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 20:39

Makine-Andrei.jpgAndreï Makine est né en Sibérie en 1957. Il a quitté la Russie en 1987 pour fuir le régime soviétique et venir s’installer en France. Selon lui, le pays de Voltaire représentait un espace où il était « possible de tout dire, sans censure, ou à l’encontre de la censure. » Il devint rapidement un écrivain lu et reconnu. Avec Testament français, il reçut le Prix Goncourt et accéda enfin à la nationalité française. Il aime son pays d’adoption et ne se lasse pas de le dire. A ses yeux, la France n’est pas « une garce que l’on peut baiser » à souhait. C’est une langue mais aussi une culture enracinée solidement à un sol d’où se dégage la mémoire vivante des siècles passés.

Pour cette raison, en 2006, il a écrit Cette France qu’on oublie d’aimer. Il y exprime son amour et l’attachement qu’il porte à sa patrie de cœur mais aussi sa colère, sa frustration et ses craintes. Il se désole de l’état actuel de notre pays immobilisé, endormi par la lâcheté et les mensonges de nos dirigeants, par les tabous et la censure entretenus malicieusement par les gardiens de la pensée unique. Son ouvrage peut-être lu comme une lettre ouverte à chaque futur candidat aux élections présidentielles. Il finit ce livre en s’adressant à eux : « il vous faudra aimer et défendre la France. » Il les encourage à revenir à l’essentiel car à son « humble avis : la seule politique qui vaille serait celle qui prendrait en compte, avant tout, cette femme âgée qui pleure son mari tué dans une banlieue où l’on peut assassiner un homme en passant, en s’amusant presque, où surtout l’assassin restera impuni. » Pour cet immigré venu de Russie, il est juste hallucinant que les Français et leurs dirigeants s’accommodent de ces soi-disant zones de non droit où la loi du plus fort prime sur tout. Il est surtout incroyable que les Français tolèrent l’intolérable : la violence barbare, communautariste et ethnique. Sept ans après, cette incompréhension exprimée avec fore par Andreï Makine nous renvoie malheureusement au livre de Laurent Obertone : La France Orange Mécanique. Visiblement, les élus de la République n’ont pas lu Cette France qu’on oublie d’aimer. Volontairement, ils ont dû l’écarter pour éviter de se remettre en cause. Sans quoi, ils auraient été confrontés à leurs bassesses et leurs tromperies. Ils auraient appris qu’en France on peut haïr les Français de souche en toute impunité « parce qu’ils sont blancs, vaguement chrétiens, censément riches. On les hait parce qu’on les sent affaiblis, incertains de leur identité, enclins à la perpétuelle auto flagellation. On hait leur république et on siffle l’hymne national. On rejette la laïcité que les Français ont conquis dans d’âpres luttes. On se moque d’eux car n’est-ce pas comique d’accueillir dans sa patrie, nourrir, loger, soigner ceux qui vous haïssent et vous méprisent ? »

france.jpg

Cette réalité, nos bonnes âmes disent qu’elle n’existe pas. Dans notre système qui vante les atouts de la diversité, seule l’extrême droite est censée être le vrai danger. Penser le contraire condamne immanquablement tout opposant à l’idéologie multiculturelle à être enfermé dans le camp de « la bête immonde ». Pourtant à l’image de cet immigré russe, les Identitaires pensent pleinement que «  la France est haïe car les Français l’ont laissé se vider de sa substance, se transformer en un simple territoire de peuplement, en un petit bout d’Eurasie mondialisé. » Face à ce constat d’échec, qui peut être repris pour un grand nombre des pays de l’Europe de l’ouest, l’ancien président tchèque Vaclav Havel confiait lui aussi son désarroi : « Nous vivons dans un milieu moral pourri. Nous sommes malades moralement. » Il disait vrai ! « Quand « dix millions de spectateurs sont à leur écran pour une loft story, nous pouvons dire que c’est un déshonneur pour le pays de Voltaire. » Le peuple de France est en « dormition » depuis plus de trente ans et rien ne vient secouer sa vieille fierté. On s’évertue à faire des automobilistes les nouveaux bandits de grands chemins de nos sociétés modernes alors que « la délinquance et la criminalité coûtent aux victimes et à l’Etat un total d’environ 115 milliards d’euros. » Il faut savoir que, chaque année en France, « 75000 personnes sont victimes de viols » ! En tout, par an, c’est 278000 personnes qui sont agressées pour des raisons sexuelles. « Seulement 2% des violeurs sont condamnés, le tout dans un silence médiatique assourdissant de complicité. » Face à cet abandon total de nos politiques, nous pouvons affirmer que nos dirigeants n’ont pas lu ni Makine ni Obertone. Un élu responsable ne permettrait pas de tels faits !

 

Vincent

Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 20:32

theorie-du-genre.gif

« Najat Vallaud Belkacem et Vincent Peillon peuvent ils nier l'existence

  • du dispositif « ABCD égalité »
  • de la généralisation de l’éducation sexuelle à l’école pour tous les élèves à partir de 6 ans. Le ministère allant jusqu’à recommander la participation en classe d’intervenants issus d’associations clairement militantes.
  • de l’association « Ligne Azur » qui intervient auprès des enfants notamment sur la question de l’identité sexuelle  et l’identité de genre en affirmant sur ses supports pédagogiques : « que l’identité de genre c’est le sentiment d’être un homme ou une femme. Pour certains, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti ». Sic !
  • du film militant « TOMBOY », où l’on invite des enfants de CE2, CM1, CM2 à s’identifier à une petite fille qui se fait passer pour un petit garçon.
  • des recommandations du principal syndicat d’enseignants du primaire d’utiliser en classe des livres « non-genrés » comme « Papa porte une robe ».

Cette histoire du "gender" fait penser au rapport   sur l'intégration parut hâtivement sur le site de Matignon et bien vite retiré après la ruée dans les brancards du  peuple de France décidément pas Républicain au sens du nouveau Social Totalitarisme.

  Vincent Peillon : "On ne pourra jamais construire un  pays de liberté avec le Catholicisme ». Il faut instaurer  une nouvelle religion républicaine !"


Madame Vallaud Belkacem, Monsieur Peillon, des milliers de Français ne vous suivrons pas sur cette voie, il faudra plus que votre armée médiatique et votre Ministre de l'Intérieur pour les faire rentrer dans le rang.  
Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 21:16

Alors que Manuel Valls multiplie les sujets de diversion pour éviter d'aborder les vraies questions et donc ses vraies responsabilités, le Bloc Identitaire tient à mettre en relief trois statistiques édifiantes :

Concrètement, Manuel Valls se fait donc - chiffres à l'appui - complice et promoteur d'une accentuation brutale de l'immigration en France.

Loin des faux débats qu'il veut imposer et indifférent à son story-telling médiatique, le Bloc Identitaire dénonce la mise en place par Manuel Valls et l'Etat socialiste d'une véritable substitution de population, à des fins idéologiques et électorales.

Le Bloc Identitaire lance ainsi dès aujourd'hui sa nouvelle campagne "Plus de régularisations, plus de naturalisations, moins d'expulsions : AVEC VALLS C'EST L'INVASION

autoc

Commandez les autocollants :http://www.bloc-identitaire.com/produit/32/avec-valls-c-est-invasion-autocollants

Commandez les affiches : http://www.bloc-identitaire.com/produit/33/avec-valls-c-est-invasion-1


Repost 0
Published by bloc-identitaire-lyon.over-blog.com
commenter cet article